Taille police

SCREEN

Profil

Cpanel

Un colley au hasard...

noble-3-612-9.jpg

Myélopathie dégénérative

 
Contre la DM, nous nous engageons :
  • A ne produire aucun chien DM(-/-).
  • A dépister tous nos reproducteurs.
  • A publier le statut de nos chiens.

 Et vous, que comptez vous faire...?

Nos amis...

Standard AKC du colley à poils longs

A coté du colley standard FCI, quelques éleveurs européens élèvent des colleys de "type américain" (est de l'Europe, Suisse et Allemagne surtout). Ces chiens semblent plus proches des origines  initiales du colley quant on regarde les photos ou gravures de chiens de la fin du XIX siècle et début du XX. Ces colleys sont plus grands et plus osseux, leur construction est souvent remarquable, mais c'est surtout leur tête qui diffère.

 

Standard American Kennel Club

(non reconnu par la FCI)

Colley à poils longs

 

(crédit photographique : Angela & Keith Harvey, Wicani Collies)

Glasgowhill With PrideAspect général :

Le Colley est un chien agile, fort, obéissant, actif, exempt de lourdeur, se tenant bien droit et bien d'aplomb sur ses membres. La poitrine profonde et assez large dénote la puissance, les épaules obliques et les jarrets bien fléchis évoquent la rapidité à la course et la grâce, tandis que son expression faciale exprime une grande intelligence. Le Colley frappe par l'équilibre parfait de ses proportions, chaque élément corporel étant en harmonie avec les autres et avec l'ensemble. Sauf pour la description technique qui est essentielle à ce standard et sans laquelle celui-ci ne serait d'aucune utilité pour les éleveurs et les juges, on pourrait tout simplement affirmer qu'aucun élément du Colley ne semble être disproportionné par rapport aux autres. Toute trace de timidité, de fragilité, de maussaderie, de méchanceté, de manque de vivacité, de lourdeur et d'absence d'équilibre général ne peut qu'avoir un aspect négatif sur le caractère général du chien.

Tête :

Les caractéristiques de la tête sont extrêmement importantes. Lorsque l'on examine la tête en fonction de la taille du chien, elle tend à être plutôt petite et ne doit jamais sembler massive. Un chien avec une grosse tête n'a pas cet air de grande intelligence, de vivacité et d'intensité qui est nécessaire à l'expression du Colley.

De face et de profil, la tête a la forme générale d'un coin nettement tronqué, la silhouette reste douce et nette et de proportions bien équilibrées. De côté, elle s'amincit graduellement et doucement des oreilles à la truffe noire, sans signe d'élargissement à l'arrière (zygomatiques) du crâne et sans museau trop étroit (museau vraiment pointu). De profil, le sommet de l'arrière du crâne et le sommet du museau se situent dans deux plans droits sensiblement parallèles de longueurs égales et sont séparés par une rupture ou stop peu marqué mais perceptible.

A mi-distance entre les commissures internes des yeux (centre du stop correctement placé) se trouve le point d'équilibre central par rapport à la longueur de la tête. L'extrémité du museau lisse et bien arrondi est tronquée sans être carrée. La mâchoire inférieure est forte, bien dessinée, et la profondeur de crâne, du front à la partie inférieure de la mâchoire, n'est pas excessive.

Les dents sont de bonnes dimensions, se rencontrant en ciseaux. Des mâchoires présentant un prognathisme supérieur ou inférieur sont indésirables, ce dernier cas étant très sévèrement pénalisé.

Il y a une très légère proéminance des sourcils. L'arrière crâne est plat, sans s'affaisser latéralement ou vers l'arrière, et l'os occipital n'est pas très bombé. La bonne largeur de l'arrière crâne dépend nécessairement de la longueur globale crâne museau et sa largeur est inférieure à sa longueur. Par conséquent, la bonne largeur dépend du sujet et est fonction vraiment de la longeur du museau.

En raison de l'importance des caractéristiques de la tête, des défauts importants de la tête sont sévèrement pénalisés.

 

Van-M Good FellowYeux :

 

En raison de la combinaison de crâne plat, de sourcils arqués, de stop peu marqué et de museau arrondi, le chanfrein doit être ciselé pour former un creux sous les yeux ; ceux-ci doivent nécessairement être placés en oblique pour leur donner cette allure de regard vers l'avant nécessaire. Sauf chez les chiens "bleu merle", la couleur des yeux doit s'apparenter à celle de la robe. Ils sont en forme d'amande, de grandeur moyenne et ne semblent jamais grands ou proéminents. Leur couleur est foncée et on ne distingue pas de cercle jaune ni de conjonctive suffisante pour affecter l'expression de l'animal. Les yeux sont clairs et brillants, signes d'une curiosité intelligente, surtout lorsque les oreilles sont bien dressées et que le chien est en alerte.

 

Chez les chiens "bleu merle", les yeux de couleur brun foncé sont préférables, mais l'un ou l'autre ou les deux yeux peuvent être de couleur merle ou chiné sans qu'il y ait de pénalité. Des grands yeux ronds ne peuvent qu'affecter l'expresion douce désirée. Des défauts des yeux sont sévèrement pénalisés.

 

Oreilles :

 

Les oreilles sont de grandeur proportionnelle à la grosseur de la tête et, si elle sont bien portées et "cassent" naturellement, elles sont rarement trop petites. Les grandes oreilles sont habituellement difficiles à soulever correctement et même si elles sont soulevées, elles sont hors de proportion par rapport à la taille de la tête. Au repos, elles sont pliées sur la longueur et placées à l'arrière dans la crinière. Lorsque le chien est en alerte, elles sont portées à peu près dressées aux trois-quarts, avec à peu près le quart incliné ou "cassé" vers l'avant. Un chien avec des oreilles redressées ou des oreilles basses ne peut pas montrer la véritable expression du colley et est pénalisé en fonction du défaut.

 

Cou :

 

Le cou est ferme, nerveux, musclé, nettement dessiné et fortement couvert de plumet. Il est assez long, porté droit avec une légère courbe à la nuque, et il offre un aspect fier et élégant en laissant bien voir la crinière.

 

Corps :

 

Le corps est ferme, dur et musclé, quelque peu long en proportion de la taille. Les côtes sont bien arrondies derrière les épaules bien inclinées et la poitrine est profonde, atteignant les coudes. Le dos est fort et droit, supporté par de puissantes hanches et cuisses, avec une croupe inclinée qui donne un fini bien arrondi. Le rein est puissant et légèrement arqué. Des chiens qui sont particulièrement gras ou des chiens maigres ou présentant une maladie de peau ou bien sans sous-poil, sont en mauvaise condition et seront modérément pénalisés selon la situation. La monorchidie ou la cryptorchidie chez les mâles entraînent la disqualification.

 

Membres :

 

Les membres antérieurs sont droits et musclés, avec une assez bonne ossature compte tenu de la taille du chien. Tout aspect lourd est à rejeter. Lorsque les membres antérieurs sont situés de manière trop étroite ou trop large, le chien est pénalisé. L'avant-bras est modérément en chair et les paturons sont flexibles, mais sans signe de faiblesse. Les membres postérieurs sont moins charnus que les membres antérieurs ; ils sont musclés aux cuisses, très nerveux et les jarrets et grassets sont bien fléchis. Un chien panard ou avec des grassets droits est pénalisé. Les pieds relativement petits sont de forme sensiblement ovale. Lorsque le Colley n'est pas en mouvement, on évalue les membres et les pieds en laissant le chien s'arrêter en position droite de façon à ce que les membres antérieurs et postérieurs soient bien distants l'un de l'autre, pieds pointés directement vers l'avant. Le chien ne doit pas "poser" de façon excessive.

 

Allures :

 

Le Colley se déplace avec aplomb. Lorsqu'il court à vitesse moyenne vers un observateur, ses membres antérieurs droits se déplacent assez près l'un de l'autre au niveau du sol. Les membres antérieurs ne sortent pas aux coudes, ne se croisent pas et le chien ne se déplace pas en un mouvement saccadé, ni en mouvement de roulis ou de trotteur. Vus de l'arrière, les membres postérieurs sont droits et se déplacent assez près l'un de l'autre au niveau du sol. A allure moyenne, ils sont puissants et exercent une grande force de propulsion. Vues de profil, les foulées assez longues vers l'avant sont gracieuses et uniformes, maintenant la ligne du dos ferme et droite.

 

A plus vive allure, le chien déplace ses membres antérieurs vers l'intérieur selon une droite allant de l'épaule vers l'axe du corps et ses membres postérieurs vers l'intérieur en ligne droite de la hanche vers l'axe du corps. Cette allure reflète une bonne rapidité obtenue sans effort ainsi que l'héritage de berger du Colley qui commande de pouvoir changer de direction presque instantanément.

 

Queue :

 

La queue est modérément longue, descendant au moins jusqu'à l'articulation du jarret. Portée bas lorsque le chien est calme, l'extrémité se relève légèrement en courbe. Portée gaiement lorsque le chien est excité ou lorsqu'il court, le fouet n'est jamais au-dessus du dos.

 

Robe :

 

La robe bien texturée et bien adaptée fait la gloire du Colley à poil long. Le poil est abondant, sauf sur la tête et aux membres. Le poil de couverture est raide et rude au toucher. Tout poil de couverture dégagé et doux ou bouclé, quelque soit son épaisseur, doit être pénalisé. Le sous-poil toutefois est doux, fourré et si serré qu'il est difficile de percevoir la peau lorsque l'on écarte les poils. Le poil est très abondant à la crinière et au jabot. Le poil de la face et du masque est doux. Les membres antérieurs sont pourvus d'un poil doux et sont bien garnis de franges jusqu'à l'arrière des paturons. Toute trace de frange sous les jarrets est enlevée pour les expositions. Le poil du fouet est très abondant ; il est long et dense aux hanches. La texture de la robe, son épaisseur et le degré auquel elle sied au chien constituent des points très importants.

 

Couleur :

 

Les quatre couleurs de robe reconnues sont le zibeline et blanc (sable en anglais qui peut être traduit indifféremment par sable, zibeline ou fauve), le tricolore, le bleu merle et le blanc. Il n'y a aucune préférence parmi celles-ci. La couleur zibeline et blanc est surtout zibeline (couleur zibeline avec toutes les nuances depuis l'or pâle jusqu'à l'acajou foncé) avec des taches blanches, habituellement à la poitrine, au cou, aux membres, aux pieds et au bout de la queue. Une flamme peut apparaître au chanfrein ou à l'arrière du crâne ou aux deux endroits. Par tricolore, on entend une prédominance de noir avec des taches blanches comme chez le zibeline et blanc et avec des taches feu aux jambes et à la tête ou à proximité ; chez le bleu merle, il s'agit d'une couleur marbrée ou mouchetée : il y a prédominance de bleu-gris et de noir avec des taches blanches comme chez le zibeline et blanc et avec des taches feu comme chez le tricolore. Chez le zibeline merle, il y a prédominance de zibeline clair marbré ou moucheté de zibeline foncé comme chez le bleu merle avec des taches blanches comme chez le zibeline et blanc. Chez le colley blanc, cette couleur prédomine avec des taches zibeline, des taches de tricolore, de bleu merle ou de zibeline merle sur la tête et ailleurs (1).

 

Taille :

 

Les mâles mesurent entre 60 et 67 com au garrot et pèsent entre 27 et 34 kg ; les femelles mesurent entre 55 et 61 com au garrot et pèsent entre 22 et 30 kg. Tout sujet de taille supérieure ou inférieure à la norme est pénalisé en fonction de la différence par rapport au critère du standard.

 

Expression :

 

L'expression constitue l'une des caractéristiques les plus importantes du Colley. Tout comme le terme "caractère", "expression" est difficile à définir. Il ne s'agit pas d'une caractéristique bien ponctuelle comme la couleur, le poids ou la taille, mais bien d'un trait que la personne non initiée au sujet ne peut bien identifier qu'à l'aide d'une illustration visuelle. Toutefois, de façon générale, on peut dire que la combinaison de forme et d'équilibre du crâne et du museau, de position, de grandeur et de port d'oreilles est à la base de l'expression du chien. Toute expression morne ou qui fait penser à une autre race n'a pas sa place. Le Colley ne peut bien être jugé que si l'on a bien évalué son expression.

 



 

Qui est là ?

Nous avons 6 invités et aucun membre en ligne

Nos N° officiels

 Les Colleys de Cairngorms
SIRET 529 828 931 00012
TVA FR 88 529828931
Certificat de Capacité N° 56-296
N°Eleveur SCC : 560442
Affixe FCI N° 35857 (22/02/1982)
Membre du Club des Amis du Colley
Tel : (33) 02 97 650 650
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.